5 arguments pour un revenu de base

La crise du coronavirus a encore une fois démontré que notre système social et économique présente des failles fondamentales. Ne trouvez-vous pas, vous aussi, qu’il est temps d’opérer un changement radical et de mettre un terme à la politique du «rapiéçage»? Alors quand, si ce n’est maintenant?

1

Les moyens de subsistance inconditionnels sont un droit humain

Un revenu de base permet de mener une existence digne et autodéterminée. Pour une participation équitable en faveur de tout-e-s aux acquis de l’économie nationale. Plus de liberté, de confiance et de santé. Moins de peur, de stress et de dépendance.

  • Le respect mutuel comme base pour une société humaine et équitable
  • Possibilité de se développer et de s’engager en faveur d’activités porteuses de sens
  • Transformer le marché du travail par la liberté de choix pour tout-e-s
2

Préservation des services sociaux

Développement ultérieur des services sociaux grâce à leur découplage de l’emploi rémunéré. Pour une société solidaire sans supplications indignes, sans stigmatisation, contre la peur constante de perdre son emploi et de tomber dans la pauvreté.

  • Résistance aux crises sociales grâce à des moyens de subsistance garantis à tout-e-s
  • La numérisation et l’automatisation vues comme des opportunités plutôt que des menaces
3

Reconnaissance du travail de care

Un revenu de base permettra une reconnaissance de l’entier du travail de care (travail familial et bénévole) non rémunéré jusqu’à présent. Actuellement, plus de 50% des heures de travail ne sont pas payées en Suisse. L’économie, c’est du care: pour plus d’humanité et de citoyenneté.

  • Engagement envers la famille, les proches et la société
  • Engagement civil et responsabilité accrue en faveur de la collectivité
4

PROTECTION DU CLIMAT

Gestion orientée sur les besoins dans le dialogue entre producteurs et consommateurs. Privilégier le temps à l’argent. L’économie est au service du peuple et non le contraire.

  • La durabilité a besoin de la décélération qui a besoin du revenu/des gains de base
  • Traitement responsable et utilisation durable de la planète
  • Assurer des moyens de subsistance sans impératifs de croissance
5

Le financement est possible

Il existe plusieurs modèles de financement. Pour nous, il est important qu’ils se fondent solidairement sur la capacité de gain de tous les secteurs de l’économie nationale. Le Parlement décide, au cours du délai transitoire de cinq ans, lequel appliquer.

  • Réduction des coûts par la diminution des maladies liées au stress à bureaucratie
  •  Une fiscalité équitable pour l’économie financière et les entreprises de haute technologie